Catholiques à Colombes
Église St-Pierre St-Paul, Chapelle St-Étienne St-Henri,
Église du Sacré-Coeur, Chapelle St Bernard

Categories

Accueil > Actualité > Père Jean Bantsimba Malonga, nouveau vicaire de la Paroisse

30 août 2015

Père Jean Bantsimba Malonga, nouveau vicaire de la Paroisse

A partir du 1er Septembre 2015, le Père Jean Bantsimba MALONGA, vicaire dans la paroisse Sainte-Marie-des-Vallées de Colombes et dans la paroisse Saint-Urbain de la Garenne-Colombes, est nommé vicaire dans la paroisse Saint-Pierre–Saint-Paul et St Etienne St Henri de Colombes, par Mgr Aupetit.

Le Père Jean nous a reçu pour un entretien et nous a fait partager son parcours de vie et de prêtre.

Je suis né en 1958 au Congo Brazzaville, fils d’une maman fervente Catholique et d’un papa Protestant. Mon père me conduit au temple pour les célébrations du culte, mais mon cœur penche déjà vers le catholicisme. L’église est plus proche, à 2 rues de la maison, je peux m’y rendre quand je veux, sans accompagnateur…
A 13 ans, je ressens l’appel du Seigneur. Ma mère accueille avec joie cette nouvelle et me présente au prêtre missionnaire Spiritain* de la paroisse.
« Tu es trop jeune ! » me dit le père Rameaux mais ta maman aura la mission de t’accompagner sur ce chemin.
J’intègre alors le groupe des Servants d’Autel, cela m’aide beaucoup dans ma formation.
En 5ème, je rentre au Petit Séminaire, puis au Grand séminaire, je suis ordonné prêtre le 6 Décembre 1987 à 28 ans.
Prêtre étudiant, je continue des études à Paris à partir de 1997, durant 5 années à l’Institut Catholique de Paris et au Centre Sèvres, je découvre la France.
Revenu à Brazzaville pour exercer mon sacerdoce, je ressens un penchant pour le bienheureux Charles de Foucault et deviens prêtre de la fraternité Jésus Caritas.

En 2008, je reviens en France pour une année sabbatique.
le père Laurent Dognin, à l’époque vicaire général du Diocèse de Nanterre (aujourd’hui évêque de Quimper et Léon), membre de la Fraternité Jésus Caritas comme moi, me demande d’accepter une mission « Fidei Donum »** pour 3 ans en France. Cette mission a été renouvelée.

Bien sûr, la Mission Pastorale en France comporte des modalités différentes avec celle que j’ai connu au Congo mais le but principal est le même : l’Evangélisation.
Je m’occupe de la Catéchèse, la communication est bonne avec les enfants. Je participe également à l’équipe Deuil et Foi, cette activité pastorale m’intéresse beaucoup.

P.-S.

* Les Prêtres Spiritains sont au Congo depuis 1865.

** Les prêtres en mission Fidei Donum, restent attachés à leur diocèse d’origine et y reviennent après plusieurs années passées en mission. Pendant leur mission ils dépendent de l’évêque du lieu.