Catholiques à Colombes
Église St-Pierre St-Paul, Chapelle St-Étienne St-Henri,
Église du Sacré-Coeur, Chapelle St Bernard

Categories

Accueil > Prier et Célébrer > Carême > Carême 2018. Pour continuer sur l’évangélisation

18 février 2018

Carême 2018. Pour continuer sur l’évangélisation

Après avoir réfléchi personnellement à partir des questions sur l’évangélisation, l’annonce et le témoignage, entre le 14 et 18 février, voici 2 textes pour continuer la réflexion :

« Ô Seigneur, je souhaite que nous tous qui sommes ici, nous puissions, au moins une fois dans notre vie, et peut-être plusieurs fois dans notre vie, annoncer si fort, si passionnément la Bonne Nouvelle de Dieu ; que nous L’annoncions si fort, et avec tant de bonté, que cet homme puisse en garder le souvenir, la nostalgie, et qu’un jour où nous ne serons plus là ; où personne ne le saura, cet homme s’adresse au Dieu possible, qu’il pressent ; au Dieu dont on lui a parlé, comme de quelqu’un de vivant et aimant ; que cet homme se tourne vers Dieu, qu’il s’adresse à Lui. Ce jour-là, pour cet homme, nous aurons fait le maximum, car nous l’aurons mis en contact volontaire avec Dieu. Il aura répondu par un acte élémentaire d’amour, à l’Amour de Dieu qui, Lui, l’aime toujours et indéfiniment, le Premier ». Ainsi soit-il.
Madeleine Delbrel (1904-1964)

« Assurément, nous sommes tous appelés à grandir comme évangélisateurs. En même temps employons-nous à une meilleure formation, à un approfondissement de notre amour et à un témoignage plus clair de l’Évangile. En ce sens, nous devons tous accepter que les autres nous évangélisent constamment ; mais cela ne signifie pas que nous devons renoncer à la mission d’évangélisation, mais plutôt que nous devons trouver le mode de communiquer Jésus qui corresponde à la situation dans laquelle nous nous trouvons. Dans tous les cas, nous sommes tous appelés à offrir aux autres le témoignage explicite de l’amour salvifique du Seigneur, qui, bien au-delà de nos imperfections, nous donne sa proximité, sa Parole, sa force, et donne sens à notre vie. Ton coeur sait que la vie n’est pas la même sans lui, alors ce que tu as découvert, ce qui t’aide à vivre et te donne une espérance, c’est cela que tu dois communiquer aux autres. Notre imperfection ne doit pas être une excuse ; au contraire, la mission est un stimulant constant pour ne pas s’installer dans la médiocrité et pour continuer à grandir. Le témoignage de foi que tout chrétien est appelé à donner, implique d’affirmer, comme saint Paul : « Non que je sois déjà au but, ni déjà devenu parfait ; mais je poursuis ma course [...] et je cours vers le but » (Ph 3, 12-13) ».
Pape François La Joie de l’Evangile §122


Et aussi :

Voir en ligne : Pour mémoire, les questions de la préparation

P.-S.

Pour préparer le 2° dimanche de Carême durant la semaine du 19 au 25/02 :

Par le baptême, nous sommes devenus « prêtres », c’est -à-dire que nous pouvons dire que nous pouvons prier Dieu directement.

Questions préparatoires :
- Quelle est la place de prière dans mon quotidien ?
- Quelle est la place de prière dans mon quotidien ?
- Est -ce que je donne du temps pour écouter Dieu me parler à travers sa Parole ?
- A qui ai-je l’habitude d’adresser ma prière ? Dieu le Père, Jésus, le Saint-Esprit, Marie, les Saints, anges gardiens ?