Catholiques à Colombes
Église St-Pierre St-Paul, Chapelle St-Étienne St-Henri,
Église du Sacré-Coeur, Chapelle St Bernard

Categories

Accueil > Actualité > Obsèques de Sœur Solange (23.08.2019)

18 août 2019

Obsèques de Sœur Solange (23.08.2019)

Sœur Solange est décédée samedi 17 Août 2019 dans sa 96ème année à la maison Jeanne Garnier (Paris XV°), dans un service de soins palliatifs.

Elle avait fêté ses 60 ans de vie religieuse au mois de mai dernier. Solange nous a quittés pour rejoindre le Seigneur qu’elle a servi toute sa vie.

Sœur Dominicaine de Ste Catherine de Sienne, elle avait prononcé ses vœux le 29 juillet 1948 à Etrepagny (27), lieu de sa congrégation, maintenant installée à Chaumont en Vexin.
Au départ enseignante à Etrepagny, elle fut appelée comme Directrice de l’école Saint Nicolas de Rougemont-le-Château qui accueillait des enfants en difficultés sociales. Puis elle fut nommée Prieure de sa communauté pendant 4 ans. Elle a rejoint ensuite la Région parisienne : à Saint Urbain de la Garenne Colombes et, après quelques temps, à Saint Pierre Saint Paul de Colombes où elle a accompagné de nombreux catéchumènes adultes.

Ces dernières années elle participait encore à l’équipe d’Accueil de notre paroisse.

Beaucoup d’entre nous la connaissaient. Elle nous laisse le souvenir d’une sœur active et fraternelle, accueillante et attentive aux autres.

Nous lui disons bien affectueusement au revoir Solange.

P.-S.

Homélie du Père Olivier Joncour :

Comme dans ces bouquets de fleurs aux espèces et aux couleurs multiples et en même temps qui ne font qu’un seul bouquet, la vie de sœur Solange comporte plusieurs aspects comme les différents réseaux de relation qu’elle a tissés dans sa famille, dans sa famille religieuse les dominicaines de Ste Catherine de Sienne, dans notre paroisse dans ses différents engagements et services.

1. Une vie reçue
de ses parents dans sa famille avec ses 2 sœurs et leur frère.
C’est aussi la vie éternelle reçue par le baptême et nourrie les sacrements : vie baptismale qui se fonde et se déploie à partir de ce Jésus qui a donné sa vie pour nous, ce Jésus mort et ressuscité qui vient bouleversée toute vie quel que soit l’âge où on vit une rencontre personnelle avec Lui.
Des études, une formation à Paris, en anglais puis comme orthophoniste Et c’est un appel du Seigneur, très jeune, à 9 ans nous disait sa nièce au début, un appel de Dieu qui vient saisir toute sa vie chez les Dominicaines de Ste Catherine de Sienne.

2. Une vie donnée, une vie au service
Dans tout appel du Seigneur à Lui consacrer sa vie, il y a un coup de coeur. Un « Viens et suis-moi » et aussi, à certains moments, un « Prends ta croix et viens à ma suite. » Il y a parfois du combat, des résistances. Il y a aussi une capacité à libérer des ressources cachées, une générosité, une manière de vivre le grand commandement de l’amour pour le Seigneur et pour le prochain. Et dans cette expérience de l’amour du prochain, de la personne en manque, en détresse en précarité, marquée par la fragilité, avant même de le faire parce qu’on y reconnaîtrait le Christ dans la vie et le visage de celui qui a faim ou soif, qui est malade, nu, étranger ou en prison, il y a à le faire en raison de sa dignité d’être humain. Quand on le fait à cause de ce Jésus qui s’est identifié au plus petit, au dernier, à l’exclu, au marginalisé, il y a une manière d’être signes de cette charité du Christ pour tous, sans faire de différence.
Dans la vie religieuse, la vie communautaire est parfois rude et rugueuse. C’est comme l’expérience du tailleur de diamant qui reçoit une pierre brute et qui va la tailler, coup après coup, pour en faire un beau diamant aux proportions harmonieuses.
Ce fut aussi la vie paroissiale à l’accueil paroissial et comme accompagnatrice de nombreux catéchumènes adultes pour leur faire découvrir Celui que son coeur aimait et leur apprendre à L’écouter, à L’aimer, à Le prier et à témoigner de Lui. Voici ce qu’une accompagnatrice du catéchuménat a répondu au mail annonçant son décès : "J’appréciais beaucoup Soeur Solange, la justesse de ses éclairages, sa douce simplicité, son ouverture aux autres et son côté lumineux. Je suis heureuse de l’avoir rencontrée et je rends grâce pour tout ce qu’elle m’a apporté." » Patrick Danset continuait : « On ne peut pas mieux dire. J’ai été particulièrement frappé pendant ces années de travail commun dans le catéchuménat par son émerveillement constant devant la Parole de Dieu. Un texte d’Evangile était toujours pour elle une parole neuve à recevoir pour en vivre aujourd’hui. » Une parole prononcée il y a presque 2000 ans et qui semble adressée personnellement à chacun pour ici et maintenant, une Parole qui se fait chair dans chaque vie. Et il concluait : « Dieu soit loué pour la beauté de nos vies ! »

3. Au-delà de la vie reçue et de la vie donnée, au service des autres, il y a la vie transfigurée, la vie ressuscitée.
St Jean, nous l’avons entendu dans sa première lettre, écrit : Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. [à répéter lentement]. C’est la logique de l’Evangile à laquelle Jésus invite tout être humain en nous décentrant de nous-mêmes. Pour cela, nous ne pouvons pas faire l’économie du passage de cette vie terrestre, de cette vie biologique à prendre au sérieux, à la Vie en Dieu et même la Vie divine.
Sœur Solange est maintenant face à son Seigneur qu’elle a cherché, prié et rencontré, pour le dire avec les mots du psaume 26 : C’est ta face, Seigneur, que je cherche. Cela a rejoint un désir profond, intime, qui lui donnait une grande joie : habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie pour admirer le Seigneur dans sa beauté. Elle est maintenant dans sa Lumière, dans ce Face à face auquel elle s’est préparée. Il y a quelques mois, je lui avais proposé de recevoir le Sacrement des malades. Elle avait d’abord refusé car elle ne se sentait pas assez malade, et finalement elle avait accepté de le recevoir. Plus tard, elle m’avait dit qu’elle avait été heureuse de l’avoir reçu !

Lectures bibliques : 1 Jean 3, 14-16 ; Psaume 26 ; Matthieu 25, 31-40