Catholiques à Colombes
Église St-Pierre St-Paul, Chapelle St-Étienne St-Henri,
Église du Sacré-Coeur, Chapelle St Bernard

Categories

Accueil > Actualité > Journaux paroissiaux > Lettres d’Informations au temps du Coronavirus > Lettre d’informations n°1 (20.03.2020)

20 mars 2020

Lettre d’informations n°1 (20.03.2020)

Lettre d’Informations n°1 du 20 mars 2020

Nous espérons que vous avez passé une belle fête de saint Joseph !

Une Lettre d’informations en ces jours de confinement où le temps s’écoule différemment et où les relations ont à se vivre autrement. Même si nous ne pouvons pas nous rassembler, restons en communion paroissiale !

Pour ceci, la paroisse vous invite à vous rendre chaque jour sur le site internet et à découvrir la PROPOSITION du jour. Tous les jours, une proposition différente afin de continuer à vivre, à prier, à grandir, à nous former et à croire ensemble.

Tous les jours également, vous pourrez retrouver la messe des prêtres filmée et diffusée en direct sur Facebook et Twitter (même si vous n’êtes pas abonnés à ces réseaux) :
Du lundi au samedi à 12h
• Le dimanche à 11h
Connectez-vous sur https://www.facebook.com/ParoisseSPSPSESH/
ou sur https://twitter.com/ParoisseStPPEH
Une belle manière de vivre ces temps de prière en communion, à travers derrière nos écrans.

Comme il n’est pas actuellement possible de faire un don à la quête, je vous invite

a) soit vous téléchargez l’appli « La quête » sur GooglePlay ou l’AppStore et vous faites votre don chaque dimanche, comme une quinzaine de personnes l’ont fait dimanche 15 mars ;
b) soit vous mettez un panier dans lequel vous mettez l’argent que vous auriez mis à la quête à la messe. Et vous apporterez le tout lors de la première messe du dimanche après la fin du confinement.

Vous pouvez aussi réécouter tranquillement les homélies de ces messes sans assemblée sur la chaîne Youtube de la paroisse (à laquelle vous pouvez vous abonner) :

Aujourd’hui, vendredi 19 mars, sur les mêmes réseaux, vous pourrez vous associer sur le même principe à un chemin de croix à 17h. Nous prierons pour les malades, les mourants, les familles endeuillées et les soignants.

Pour commencer les "24h pour le Seigneur", Evangélio nous proposera aussi 15 min de louange et de prière sur les mêmes adresses aujourd’hui à 20h45. Chacun pourra continuer ensuite chez soi ou demain avec la proposition d’une prière envoyée par une paroissienne à vivre seul, en couple, ou en famille ou en colocation.

Enfin, parce que les discussions de parvis peuvent nous manquer avec tout ce qu’elles comportent de nouvelles, d’intentions, de chaleur humaine et d’astuces façon bonnes idées, nous vous proposons un « parvis virtuel », (écrivez plutôt votre mot en haut de la page avec la date, afin que l’on ait les nouvelles récentes les plus disponibles). N’hésitez pas à vous y rendre pour lire et écrire !

Ne soyez pas surpris si vous entendez les cloches sonner aux heures habituelles. C’est aussi une manière de se rappeler et de rappeler que nous sommes dimanche, le Jour du Seigneur.

La chapelle de la Vierge (St Pierre St Paul ; entrée en face de la nouvelle entrée de la Médiathèque Jacques Prévert) est ouverte chaque jour de 8h à 19h. Arrêtez-vous 5 min avant ou après être allé faire vos courses. Des bougies et neuvaines y sont à votre disposition, notamment en vue de la fête de l’Annonciation, le 25 mars (Cf ci-dessous)

Diocèse de Nanterre
La page d’accueil du site internet a été complètement revue et vous y trouverez aussi des ressources spirituelles.

Eglise catholique en France

Les évêques de France ont demandé que nous puissionsfaire sonner les cloches des églises et chapelles à 19h30 pendant 10 min et allumer un cierge sur notre fenêtre « pour marquer notre communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays. Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années. » C’est aussi notre prière que se fera plus intense.

En continuant de nous porter les uns et les autres dans la prière, notamment, les premiers malades de notre paroisse, de nos familles et amis, les mourants, les familles endeuillées, et les soignants.

Père Olivier Joncour