Catholiques à Colombes
Église St-Pierre St-Paul, Chapelle St-Étienne St-Henri,
Église du Sacré-Coeur, Chapelle St Bernard

Categories

Accueil > Actualité > Arrivée de notre nouveau vicaire Père Pierre Abou Jaoudé.

6 juillet 2021

Arrivée de notre nouveau vicaire Père Pierre Abou Jaoudé.

Père Pierre a été ordonné le 11 Juin 2011, âgé de 46 ans, il est actuellement curé de la paroisse Saint Maroun (St patron des Maronites) située à Hadath dans la banlieue de Beyrouth. C’est une région bien peuplée avec une population majoritairement originaire de la plaine de la Bekaa.
Cette paroisse a été créée par les moines Antonins maronites. Père Pierre a rejoint cette congrégation pour terminer son noviciat à l’âge de 30 ans. Il devient aumônier des jeunes et s’occupe de l’enseignement de la catéchèse au collège des Pères Antonins à Hadath. Il devient ensuite responsable du bureau médico-psycho-social dans ce même collège.
En 2019, il commence à s’initier au rite latin de la messe chez les sœurs Clarisses où il dit la messe matinale du lundi au vendredi. Le samedi et le dimanche en paroisse c’est le rite maronite en arabe.
Son souhait de venir en France pour approfondir le rite latin, le calendrier liturgique et améliorer son français s’est accru. Après consultation de son supérieur général qui lui donne son accord, il prend contact avec le Diocèse de Nanterre par l’intermédiaire d’un ami. Sa demande est acceptée pour rejoindre notre diocèse.

Son parcours de vie : Issu d’une famille de 5 enfants très croyante, il est orphelin de père dès 14 ans, (sa mère est décédée en 2020). La guerre éclate au Liban en avril 1975. Il doit rapidement se prendre en charge à la mort de son père, il abandonne ses études et commence un travail chez un tailleur qui l’accueille grâce à ses qualités de dessinateur styliste, il pense pouvoir évoluer dans le domaine de la mode. Les questions existentielles l’angoissent, sa nécessité de son autonomie matérielle, son stress pour l’avenir l’éloignent de la foi pour quelques temps. Il fréquente cependant un groupe de jeunes chrétiens. Il se remet à l’étude de l’Evangile, puis de la Bible le soir après l’atelier et prie le Rosaire. La foi et la spiritualité reviennent. « J’avais l’impression d’être comme Nicodème et de discuter avec Jésus : un changement se produisit, une renaissance, une paix intérieure ». J’ai ressenti l’appel du Seigneur vers mes 21 ans, je suis rentré au séminaire en 1998. Deux saints français ont beaucoup compté dans mon cheminement : Thérèse de Lisieux qui a su trouver Jésus par la petite voie de l’enfance spirituelle, et Saint Jean Marie Vianney, saint patron de tous les curés à la vie simple et fructueuse.

Sa formation spécifique : Après des études théologiques, il a obtenu sa licence en travail social option animation sociale, puis un master en « counseling familial et socio-éducatif ». Il travaille au sein des Antonins, et comme responsable du bureau Médico psycho-social : il accompagne les jeunes en difficulté comportementale, guide et soutient les parents, conseille également pour l’orientation professionnelle. Pour compléter sa formation, il a suivi un parcours de praticien en hypnose Eriksonienne et en programmation neuro linguistique (PNL)*.

* La Programmation Neurolinguistique, est une thérapie américaine brève ou de coaching, ayant pour but de réorganiser « l’expérience subjective profonde humaine » afin d’obtenir rapidement et sans souffrance un changement utile pour la personne. En clair, aider la personne à aller mieux ou à mieux faire ce qu’elle savait faire.